Bienvenu parmi nous
 

blblbl

A night out on the town
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Beacon Hills :: Quartier industriel
MessageSujet: A night out on the town Jeu 2 Juin - 12:22

A night out on the town
With Ayana Reyes
I should have stayed in bed.

Ça faisait déjà plus d'une heure que je vagabondais dans les rues sombres du quartiers industriel de Beacon Hills et le moins qu'on puisse dire... C'est qu'il faisait froid ! La nuit tombait assez rapidement par ici et lorsqu'on savait ce qu'il y rodait, on pouvait vite avoir l'impression de déambuler en plein HalloweenTown. Mais je m'égare, il faut que je reste sur mes gardes. Ce soir, j'étais en chasse.

Les contacts de mon frère lui avaient indiqué que des choses étranges se déroulaient dans cette partie de la ville. Des bruits bizarres, des apparitions inhabituelles mais surtout un grand nombre de blessés. Y avait-il eu des victimes ? Aucune idée, mais dans tous les cas je préférais mener mon enquête. J'avais enfilé des vêtements noirs, discrets et confortables, puis m'étais armé d'un couteau et d'un pistolet avant de me mettre en route. Ma voiture étais garée deux rues plus loin, et une fois ma capuche enfilée la chasse était ouverte !

La nuit était calme et silencieuse. Il était, quoi, minuit ? Peut-être plus ? Peu importe. Je resterai éveillée toute la nuit si il le faut, mais je saurai ce qui se trame ici... Je tournais à gauche dans une petite ruelle, les mains dans les poches, toujours prête à dégainer. J'avais cette curieuse sensation d'être observée mais pourtant, personne à l'horizon. J'aimerai bien croire que je suis parano, mais j'avais appris qu'il fallait toujours se fier à son instinct.

--------------------------------------------


avatar

Apprends à me connaitre
A savoir:
Chasseur
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t253-here-comes-the-weirdo
Amours : Célibataire
Âge du personnage : 17
Occupation : Etudiante / Chasseur à mis-temps
Messages : 56
RPs : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Mar 7 Juin - 16:22
~ A night out of the down ~



Après le centre commercial, le quartier industriel. Je n'avais pas très bien compris pourquoi Scott voulait que j'aille voir dans le quartier industriel. Derek habitait dans le coin, il était donc plus près pour mener l'enquête. Mais peu importe qui aller mener l'enquête le principale c'était de trouver la créature qui y traîner et de l'empêcher de commettre de nouveau meurtre. Sans déconner, un mort éventré pendu avec la tête vers le bas et ses organes prenant l'air, c'était déjà .... traumatisant pour toute la petite population de Beacon Hills, mais maintenant imaginez une dizaine de cas comme celui-là ? Encore plus horrible non ? Alors j'allai certainement pas chipoté pour si peu.

Je m'étais vêtu tout de noir et commençai à patrouiller dans le quartier. Au début, sur le trottoir puis mon envie d'être percher pris le dessus, et je grimpais sur le toit de l'immeuble. Me permettant d'avoir une meilleure vue. Oui c'était un peu bizarre pour ma nature d'avoir envie de grimper, d'être perchée. Pas pour les félins en générale, non mais pour les guépards. Ce sont les seuls félins à ne pas grimpé aux arbres ... Mais c'était aussi les seuls fauves à ne pas rugir et pourtant je savais très bien rugir. Certes mon rugissement était plus proche du puma que celui d'un lion ou d'un tigre, mais le fait était là, je rugissais alors que les véritables guépards non. Était-ce du à ma partie humaine ? M'enfin arrêtons de nous torturer les méninges pour rien. Je savais rugir, et je grimpais aux arbres comme la plupart des fauves, point à la ligne.

Je continuais de marcher sur le bord de l'immeuble quand j'entendis le cri d'une hyène. Et comme à chaque fois que j'entendais le bruit de ces animaux je ne pus m'empêcher de me prendre un fou rire. Résultats, je tombais du haut de l'immeuble pour atterrir sur mes pattes. Je retombe toujours sur mes pattes. Mais généralement pas devant une camarade de lycée qui est armé jusqu'au dent :

- Jill !!!


© Adrenalean pour Epicode

--------------------------------------------

Guépard-garou
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t37-je-suis-un-genre-de-gros-chat#144
Meute : Scott McCall
Amours : On verra avec le temps
Occupation : Étudiante
Messages : 971
RPs : 57
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Mar 7 Juin - 21:40

A night out on the town
With Ayana Reyes
I should have stayed in bed.

En général, j'ai de plutôt bons réflexes de survie. Voir même très bons, vu mon « métier ». Alors autant dire que lorsqu'on voit un truc de la taille d'un homme vous tomber dessus en retombant sur ses pattes, je n'ai pas cherché à comprendre et j'ai dégainer mon pistolet vers cette chose. Ce n'est que lorsque j'avais reconnu la voix qui m’interpellait que j'entreprenais de baisser mon arme. Qu'est ce que... Qu'est ce que ça voulait dire ?

- Jill !

Je fronçais les sourcils, tenant toujours en joug mon interlocuteur avec le canon de mon arme à feu. Ou plutôt interlocutrice.

- Ayana ? Qu'est ce que tu fais là ?

Je n'en revenais pas. Ce qu'elle venait de faire là, ce n'était pas normal. Ce n'était pas humain. Oh bon sang comment avais-je pu être aussi aveugle, aussi stupide ! Elle que je considérais comme une amie, avec qui je passais du temps et avec qui j'avais si souvent rit. Je ne comprenais pas. Je sentais un étrange sentiment qui commençait à monter. La colère. Mais était-ce contre elle ou bien contre... moi ? Peu importe pour le moment, je devais me contenir si je ne voulais pas faire quelque chose de regrettable. Avec tout le self contrôle que j'avais en réserve, je me redressais un peu et la regardais. Je sentais que ma voix tremblait légèrement.

- C'est quoi ce délire au juste, tu m'expliques ?!


--------------------------------------------


avatar

Apprends à me connaitre
A savoir:
Chasseur
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t253-here-comes-the-weirdo
Amours : Célibataire
Âge du personnage : 17
Occupation : Etudiante / Chasseur à mis-temps
Messages : 56
RPs : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Mer 8 Juin - 23:55
~ Encore toi !!! ~



Foutue hyène, a chaque fois je rigolais. Faut dire aussi que leur cri était complètement stupide et très drôle. Je ne pouvais m'empêcher de penser à ce dessin animé, le roi lion et au rire de cette hyène : Ed. Combien de fois avais-je pu me prendre un fou rire rien qu'en regardant ce dessin animé ? Beaucoup de fois.
Je pourrai d'avantage me questionner sur le cri d'une hyène en plein dans la ville si je n'avais pas devant moi une camarade de classe et surtout camarade de connerie qui me pointait une arme. Et c'est moi qui lui devais des explications ? Là ça tournait pas rond. Étant du genre très rapide, et surtout à ne pas réfléchir avant de parler je lui répondis avec mon grand tact :

- Que JE te donne des explications ? Tu veux rire, c'est toi qui est en train de pointer une arme sur moi, c'est plutôt à toi de me donner des explications. Qu'est-ce que tu fais ici avec une arme ? Pourquoi est-ce que tu me pointes une arme dessus ? Comme si tu n'avais jamais vu quelqu'un tomber du balcon du premier étage pour se retrouver sur ses pieds Étant donnée qu'elle me regardait avec des yeux ronds, j'ajoutai : Cinq ans de gymnastique ça aide un minimum.

Je pointai le balcon du premier étage de ma main. Il n'était pas si haut que ça et ce que je venais de dire était tout à fait plus ou moins vrai. Oui quelqu'un ayant fait 5 ans de gymnastique pouvait largement se retrouver sur ses pieds eh oui même un humain. Oui j'avais bien fait cinq ans de gymnastique quand j'étais à New York. Est-ce que j'étais tombé du balcon du premier étage, nope. Bien sûr que non.

Je levai les yeux au ciel et poussai un soupir :

- Vas-y, tire moi dessus et tu deviendras une meurtrière. Si ça se trouve tu es même l'une des nombreuses meurtrières qu'on voit au journal du soir.

Est-ce que je disais ça en blaguant ? Oui, non, oui, non ... enfin oui un peu ... quoique ... Non c'était pas possible, ça l'était ? Non je refusais de croire qu'une si bonne amie et camarade soit une meurtrière et une échappé d'Eichen House. De toute manière, si c'était une échappé d'Eichen j'aurai sentie son odeur de créature surnaturelle. Quant à être une meurtrière ? Bah j'imagine qu'on est pas à l'abri de rencontrer une psychopathe. Mais franchement, ça me ferait grave ch**r d'avoir une amie meurtrière et de n'avoir rien vu venir.

© Adrenalean pour Epicode

--------------------------------------------

Guépard-garou
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t37-je-suis-un-genre-de-gros-chat#144
Meute : Scott McCall
Amours : On verra avec le temps
Occupation : Étudiante
Messages : 971
RPs : 57
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Dim 12 Juin - 20:04

A night out on the town
With Ayana Reyes
I should have stayed in bed.

Je voyais que mon amie ne tentait rien alors je commençais à baisser peu à peu le viseur de mon arme vers le sol. J'étais comme perdue, est ce que je pouvais lui faire confiance ? Et si c'était elle, la fameuse créature qui rodait dans les parages ?Qu'est ce que je ferais si c'était le cas ? Je la tuerais ? Selon le code, je n'aurai pas le choix, mais en étais-je seulement capable ?

- Que JE te donne des explications ? Tu veux rire, c'est toi qui est en train de pointer une arme sur moi, c'est plutôt à toi de me donner des explications. Qu'est-ce que tu fais ici avec une arme ? Pourquoi est-ce que tu me pointes une arme dessus ? Comme si tu n'avais jamais vu quelqu'un tomber du balcon du premier étage pour se retrouver sur ses pieds.

Elle avait parlé beaucoup, et très vite, comme souvent lorsqu'elle s'emportait et ne me laissait pas le temps de réagir. Si elle n'avait rien à se reprocher, elle avait plutôt raison. C’était assez tendu comme situation, et j'allais devoir vite trouver une excuse pour justifier tout ça. J'étais mineure et en soit je n'avais pas le droit de posséder d'arme à feu, je n'avais même pas le permis. Mais là n'étais pas la question. Je continuais de la fixer avec un air abasourdi, attendant de voir comment ELLE allait se sortir de là.

- Cinq ans de gymnastique ça aide un minimum.

Mouais, et mon cul c'est du KFC ? J'avais fais 5 ans de gymnastique et, peut être qu'il était effectivement possible de se rattraper comme ça, mais pas sans au moins avoir quelques douleurs. Et puis, je suis une pro du mensonge, ce qui veut dire que je suis aussi capable d'en sortir que de les détecter.

- Hein hein, la gymnastique... Tu devrais t’asseoir, tes genoux doivent te faire un mal de chien, non ?

J'avais utilisé un de mes habituels tons sarcastiques, soupirais puis enlevais ma capuche. A quoi bon la garder, j'avais été démasquée. Cependant je ne rangeais pas mon arme, je préférais rester prudente. Même si elle était vraiment humaine, qui nous disait que nous n'étions pas sur le point de nous faire attaquer par une bête sauvage ? Qu'est ce qu'il disait déjà, ce personnage de Harry Potter ? Ah, oui : « VIGILENCE CONSTANTE !»

- Vas-y, tire moi dessus et tu deviendras une meurtrière. Si ça se trouve tu es même l'une des nombreuses meurtrières qu'on voit au journal du soir.

Je tiquais légèrement à sa remarque, avant de lâcher un léger rire amer. La situation pouvait prêter à confusion, mais s'entendre dire ça alors que c'est complètement l'inverse c'était... Ironique. Je levais les yeux vers elle, la regardant fixement.

- Ne soit pas ridicule, je répète pour le prochain ballet de danse classique c'est évident.

Je faisais ça à chaque fois, rester dans l'humour pour esquiver les questions gênante. Je ne savais pas quoi lui répondre en vérité. Si je lui disais tout, soit elle me prenait pour une folle puis appelait la police, soit elle m'attaquait. Et pour une fois, aucun mensonge pour me sortir de là... Il fallait que je reste le plus vague possible.

- Je ne suis pas une folle dangereuse échappée de l'asile, Ayana. J'essaye d'arranger les choses. A ma manière.

Je regardais un peu dans toutes les directions. Je voulais m'assurer que personne n'était en train de nous espionner. Cette situation était déjà bien assez compliquée je ne voulais pas en rajouter.

--------------------------------------------


avatar

Apprends à me connaitre
A savoir:
Chasseur
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t253-here-comes-the-weirdo
Amours : Célibataire
Âge du personnage : 17
Occupation : Etudiante / Chasseur à mis-temps
Messages : 56
RPs : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Mar 5 Juil - 23:12
A night out on the town

feat. Jill et Ayana

De toute évidence elle ne me croyait pas. Bah elle avait qu'à me tirer dessus si telle était le cas. M'asseoir ? Haha la bonne blague !! Certes elle avait raison, mais je n'étais pas du genre à me plaindre pour un oui ou pou un non. Et ceux même avant d'avoir ma première transformation. Il en fallait beaucoup pour me faire lâcher un véritable aie ou que j'exprime devant tout le monde ma douleur. C'est d'ailleurs ce que je lui fis savoir :


- Oui bien évidement, mais tu as déjà vu me plaindre parce que je m'étais cassé un ongle ? Et franchement avec une arme pointait sur moi, je préfère ne pas bouger d'un seul millimètre. On est jamais à l'abri des prochaines actions de la personne en face de soi.

Elle retira sa capuche, comme si elle était apaisée. Mais ce n'est pas pour autant qu'elle avait rangée son arme ce qui me fit largement plissée les lèvres. J'avais toujours haï les armes à feu. Les trouvant trop mortelle et mon statut de métamorphe n'avait rien arrangé. Même si j'étais capable de guérir très rapidement des blessures provoquée par celle-ci.

Comme à son habitude, elle lâcha une petite blague lorsque je lui avais dit qu'elle n'avait qu'à me tirer dessus. Je souris légèrement, très faiblement même.
Elle me rassura en me disant qu'elle n'était pas une folle dangereuse échappé de l'asile : j'avais écouté son coeur, elle disait la vérité. Mais elle eut un genre de tressautement bizarre pour la suite. C'était la vérité sans l'être. Une chasseuse ? Purée, je suis pas dans la merde si c'est le cas. Certes j'avais bien sympathisé avec Alison mais c'était complètement différent. Elle était déjà au courant pour chacun de nous dans la meute lorsque j'avais vécu ma première transformation et m'avait même aidée lors de mes premières transformation mais là c'était différent. Même si je m'entendais super bien avec Jill je ne pouvais pas être à l'abri d'une fille super gentille lorsqu'elle est avec des humains et une vrai psychopathe lorsqu'elle a devant elle une métamorphe.

La tristesse se peignit sur mon visage et je lui fis un petit sourire désolé.

- Je suis contente que tu ne sois pas l'un de ses tueurs fou furieux, allez à plus, on se voit demain

Même dans ma voix, on pouvait ressentir la tristesse. Je savais que notre amitié risquait de ne pas durer sachant ce qu'elle était et ce que j'étais. Il y avait peut-être une chance qu'on reste amis mais ... je ne préférais pas m'accrocher à une faible lueur d'espoir qui pouvait s'éteindre très rapidement.

Je tournai les talons, et commençai à partir lorsque les hurlements de hyènes reprirent. Beaucoup plus proches. Trop proches.


made by guerlain for epicode

--------------------------------------------

Guépard-garou
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t37-je-suis-un-genre-de-gros-chat#144
Meute : Scott McCall
Amours : On verra avec le temps
Occupation : Étudiante
Messages : 971
RPs : 57
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Lun 31 Oct - 12:50

A night out on the town
With Ayana Reyes
I should have stayed in bed.

Je sentais bien qu'elle était mal à l'aise. Qui ne le serait pas ? Même moi... C'est pour ça qu'une de mes règles d'or, c'était de ne pas créer de liens. On en souffre toujours. Qu'est ce que j'étais sensée faire au final ? La laisser partir ? Et si elle avait déjà tué quelqu'un ? Et le code dans tout ça ? Si il y en avait un ce n'était pas pour le jeter aux oubliette quand ça nous arrange. Et puis... Si au final out ça n'était qu'un mal entendu ? Après tout je ne l'avais pas vu se transformer alors... Non, je ne dois pas voir ce qui m'arrange. C'est la pire des conneries pour un chasseur. Je la voyais afficher un air... triste ? Qu'est ce que ça voulait dire... ?

- Je suis contente que tu ne sois pas l'un de ces tueurs fou furieux, allez à plus, on se voit demain.

Je finissais par baisser mon arme. La voir comme ça... Moi aussi ça me rendait triste. J'avais l'impression que cette histoire allait installer un froid entre nous, ça ne serait plus pareil.

- Oui c'est ça... A demain.

Nous commencions toutes les deux à partir chacune de notre côté quand...
Un rire.
Plusieurs même.
Et c'est plutôt proche.
Des hyènes.
Un léger sourire s'étirait sur mes lèvres, tandis que je rechargeais le canon de mon arme.
Il semblait que, finalement, je n'étais pas venue pour rien.


- Eh ben voilà, "tout vient à point à qui sait attendre" comme on dit.

Je me tournais vers la direction des bruits, l'arme en joug.

--------------------------------------------


avatar

Apprends à me connaitre
A savoir:
Chasseur
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t253-here-comes-the-weirdo
Amours : Célibataire
Âge du personnage : 17
Occupation : Etudiante / Chasseur à mis-temps
Messages : 56
RPs : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Mer 16 Nov - 20:42
A night out on the town

feat. Jill et Ayana

Et voilà que les hyènes nous entourait. J'en comptais une dizaine. Certains étaient entièrement transformé d'autre l'était partiellement comme ma forme. Jill était derrière moi et même si je ne connaissais pas ses talents de tireuse, je savais pertinemment qu'elle ne réussirait pas à tous les avoir avant qu'un de ces stupides animaux ne la tue.

Je lui tournais le dos, je ne pouvais pas la voir, et dans un sens c'était pas plus mal. Une hyène entièrement transformé à l’ego de toute évidence surdimensionné montrait les crocs et s'avançait vers moi d'un air menaçant. Je levai un sourcil, profitait que je tournai le dos à Jill et mes yeux verts de fauves pris le dessus. Automatiquement la hyène eut bizarrement bien moins de courage pour m'affronter.

J'entendis le canon de l'arme de Jill se rechargeait. Je tournai la tête vers Jill et son arme en fronçant les sourcils. Vu la tête qu'elle tirait, elle devait sûrement se douter que seul, elle n'y arriverait pas face à autant de hyènes. Pfff .... que faire ? Si je ne faisais rien, elle ne saurait jamais que je suis un métamorphe et notre amitié serait sonné mais malheureusement elle serait morte. Si je me transformais, nous avions toutes les deux des chances de survie mais notre amitié serait morte. Enfin .... avec un peu de chance elle comprendrait que je ne suis pas un de ces monstre et que je suis un "gentil" guépard ? Ouai un peu de chance .... un tout petit petit petit petit peu de chance. Mais vraiment tout petit.

Ma décision était prise.


Je me positionnais devant Jill, devant son canon (ouai peut-être légèrement suicidaire sur les bords) et je me transformais. Les griffes sortirent puis ce fut au tour de mes crocs, et la caractéristique larme du guépard se peignit sur mon visage tout en ayant la couleur des yeux verts des félins.

Bien qu'au début Jill semblait avoir légèrement peur pour moi, je n'écoutais pas ses conseils de me mettre derrière elle. En fait, je ne l'écoutais pas du tout, me préparant au combat qui allait suivre.

Certains des hyènes entièrement transformé aboyaient et montrer les crocs visiblement pas content d'avoir en face d'eux un félin. Je rugis. Un long rugissement comme je savais les faire. Plus d'aboiement, ils s'étaient tue. Le silence puis ils passèrent à l'attaque...



made by guerlain for epicode

--------------------------------------------

Guépard-garou
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t37-je-suis-un-genre-de-gros-chat#144
Meute : Scott McCall
Amours : On verra avec le temps
Occupation : Étudiante
Messages : 971
RPs : 57
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town Mer 7 Déc - 18:41

A night out on the town
With Ayana Reyes
I should have stayed in bed.

Bon, je m'étais peut-être un peu emballée, je l'admet. Il devait y avoir une bonne dizaine de ces monstres devant nous, toutes griffes dehors et même si je connaissais mes capacités, je ne serais sans doute pas à la hauteur seule. Et si j'appelais mon frère ? Non, il devait être dans l'Ohio à l'heure qu'il est, on aurait le temps de mourir 4 fois le temps qu'il arrive. Je me tournais vers Aya qui, pour une « fille normale » semblait quand même bien accuser le coup. Je le savais, elle se fichait de moi.

Elle était dos à moi, et en quelques secondes la hyène qui était sur le point de lui sauter dessus se ravisait. Elle semblait avoir eu peur de quelques choses visiblement... Je m'apprêtais à tirer un premier coup sur le petit groupe devant moi, quand mon amie s'interposait devant moi. Elle avait fumé quoi au juste ?! Elle était folle !


- Aya, pousse toi de là !

Elle ne m'écoutait pas. Étonnant ? Non pas vraiment. Pas du tout même. C'est quand je baissais les yeux que je voyais de longues griffes s'allonger sur ses doigts, et lorsqu'elle poussait un rugissement impressionnant, le silence s'abattait dans la ruelle. Instinctivement, je pointait le canon sur elle. Qu'est ce que putain de quoi ? Elle m'avait bien menti alors, elle était... elle était l'un d'entre eux.

Les couinements des hyènes reprenaient de plus belle, et c'est là que je réalisais que ce n'était clairement pas le moment de me poser ce genre de question. Je me retournais pour me mettre dos à elle à nouveau et visais un groupe de 3 devant moi.


- On aura une petite discussion plus tard, là on a un plus gros problème...

Une seconde plus tard, elles nous sautaient dessus et le premier coup de feu résonnait.

--------------------------------------------


avatar

Apprends à me connaitre
A savoir:
Chasseur
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t253-here-comes-the-weirdo
Amours : Célibataire
Âge du personnage : 17
Occupation : Etudiante / Chasseur à mis-temps
Messages : 56
RPs : 23
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: A night out on the town
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
A night out on the town
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Wednesday Night Raw # 60
» [Libre]Nobunaga est mort! [Big Town, Rang B, Chasseurs de Prime, Assassinat]
» [Fiche d'île] Logue Town
» Perfect night ♪
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Hills Daily News :: Beacon Hills :: Quartier industriel-
Sauter vers: