Bienvenu parmi nous
 

blblbl

“Oh Lestat, you deserved everything that's ever happened to you. You better not die. You might actually go to hell.” - Lestat Prescott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Bienvenue à Beacon Hills :: Présentations :: Fiches validées
MessageSujet: “Oh Lestat, you deserved everything that's ever happened to you. You better not die. You might actually go to hell.” - Lestat Prescott Mar 8 Nov - 16:56
PRESCOTT Lestat
ft. Tom Hiddleston (Lestat de Lioncourt de Anne Rice)
Âge : Dans les faits, 256 ans à peu près. Mais on s'en tiendra à 25 ans.
Métier/études : Professeur de Français.
Nationalité/origines : Français, a changé de nom.
Situation conjugale : Célibataire et libre comme l'air.
Situation familiale : Deux sœurs, mortes depuis bien longtemps.
Situation financière : Aisée.

Groupes : Vampire.
Taille : 1m80.
Corpulence : Fin, mais musclé. Longues jambes.
Cheveux : Courts, châtains.
Yeux : Bleus, éclatants.
Signe(s) distinctif(s) : Peau pâle voire excessivement blanche, jeunesse éternelle, grande agilité.
Rebelle
Enthousiaste
Têtu
Dominant
Méfiant
Curieux
Fier
Aventurier
Insatiable
Tolérant
Exigent
Perfectionniste
Histoire : “Save your kisses for the world, little one.”

Je suis né en France, non loin de Paris, pendant la seconde moitié du XVIIIème siècle. Ma famille était une famille pauvre. Nous nous battions pour survivre, et même si pendant quelques temps nous avons pu faire face à tous les problèmes que nous rencontrions, cela n'a pas duré. Mon enfance fut rude et loin d'être joyeuse. Mais je restais debout, pour montrer à mes parents et au monde entier que moi, Lestat, je ne me laisserai pas abattre. Lorsque j'eus l'âge de partir, je prenais mes quelques pauvres vêtements, et avec ma volonté de vivre, je rejoignais le centre de Paris. A cette époque, la ville était dans un état conflictuel considérable. Petit à petit, je parvins à me faire un nom dans le théâtre. Ce fut bref mais intense, j'étais talentueux, je le savais, et le public me le rendait bien. C'est lorsqu'un vampire me transforma que je fus contraint d'arrêter cette vie de rêve que je m'étais offerte.
J'avais alors 23 ans. Je n'avais eu aucun choix, aucune alternative. Il m'a transformé et est parti. Plus le temps passait, plus je me perdais. J'avais des repères qui ne correspondaient désormais plus à ma nouvelle nature. Tout en restant à Paris, je suis allé faire des études, des formations. Je me suis retrouvé médecin. Je ne cessais de déménager, car au bout de 10, 15 ou 20 ans, tout le monde avait pris les marques de l'âge, et moi je ne changeais pas d'un cheveu. J'ai connu quelques vampires qui m'ont plus ou moins guidé, mais jamais je ne restais avec eux. Je n'étais pas un novice du genre poussin perdu. Je me suis donc formé, majoritairement, seul.
Après avoir été comédien puis médecin, je me suis envolé pour les Etats-Unis. Enfin, pas vraiment envolé puisque c'était au XIXème siècle... A bord d'un bateau, j'étais le passager modèle, qui n'embêtait jamais personne en journée. Je m'isolais, des gens, du soleil. La nuit venue, il arrivait qu'une malheureuse personne décède, sans que quiconque ne comprenne pourquoi... Mais il fallait bien que je me nourrisse.
Arrivé là-bas, je suis devenu journaliste. Moi, né petit français d'une famille des plus ordinaires, j'étais devenu un journaliste réputé. Longtemps, je voulais retourner faire du théâtre, de la médecine. Mais à quoi me servirait cette vie éternelle si je ne pouvais pas faire tous les métiers possibles et imaginables. Malgré cette pensée que je pensais révolue, je retournais en médecine lorsque la Seconde Guerre Mondiale arrivait. Je déménageais une nouvelle fois et changeais de nom. Je troquais mes origines pour un nom lambda que j'avais choisi un peu par hasard : Prescott.
C'est pendant cette période que je rencontrais Dylan. C'était un collègue, qui vivait pour sauver les gens. Il était le meilleur de tous. L'ironie du sort a fait que Dylan souffrait d'un cancer. Jamais je n'avais parlé de ma nature à qui que ce soit, mais je tenais à ce jeune homme. Pour la première fois, j'avais ressenti de la pitié. Il aimait tant ce qu'il faisait, et il allait mourir. Alors, un soir, pendant que nous dînions dans mon salon, je lui avouais tout. Je lui laissais le choix.
Ce choix, que je n'avais jamais eu.
Le soir même, Dylan était l'un des miens. Le fait que je sois celui qui l'avait transformé faisait de Dylan mon novice, mon disciple. Le premier et le seul que je comptais transformer. Ses médecins n'expliquaient pas la disparition du cancer, si soudaine. Mais il continuait son métier dans cet hôpital. Contrairement à moi, qui, à force d'avoir amassé des tonnes et des tonnes d'argent, avais décidé de prendre du recul et de rester tranquille une fois la guerre terminée. J'étais riche. J'aurai pu me contenter de mes biens pendant un long moment encore. Cependant je ne laissais pas Dylan.
Au bout de quelques années, nous avons déménagé. Ensemble. Il était détruit de quitter cet hôpital, sa famille, ses amis. Mais il comprenait malgré tout, et il restait reconnaissant. Nous nous sommes installés à la campagne pendant plusieurs années, puis il a décrété qu'il voulait rester à mes côtés. Il se contenterai de rester à mon service, même si il trouvait un autre métier qui le tentait.
Et aujourd'hui, nous sommes à Beacon Hills. J'ai décidé que j'enseignerai le français au lycée de la ville. Lui, reprendrait la médecine, dans une ville voisine, mais il s'agirait de médecine animale. Ainsi, il reste avec moi, s'occupe de la maison avec moi, chasse avec moi. C'est la première fois que j'ai un tel ami, alors que c'est celui que j'ai transformé. Alors que moi, j'ai haïs le vampire qui m'a rendu ainsi, pendant toutes ces années.
Pseudonyme : DC de Rose
Prénom : Rose
Âge : ~
Commentaire : Hey you, cutie face. J'adooooore les sushis, euh... Les admins !
avatar

Apprends à me connaitre
A savoir:
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t293-oh-lestat-you-deserved-everything-that-s-ever-happened-to-you-you-better-not-die-you-might-actually-go-to-hell-lestat-prescott
Meute : Aucune, Vampire.
Amours : Aucun.
Âge du personnage : 25 ans (ou 256).
Occupation : Professeur de français
Messages : 8
RPs : 3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: “Oh Lestat, you deserved everything that's ever happened to you. You better not die. You might actually go to hell.” - Lestat Prescott Mar 8 Nov - 18:59







J'ai la joie de t'annoncer que tu es validé !!! Mais attention, ce n'est pas pour autant que tu dois te reposer sur tes lauriers !
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous avec ce nouveau compte, mais ne pompes pas trop de notre énergie...! ( pomper.. pomper le sang.. /barf )

Pour commencer n'oublie pas d'aller recenser ton personnage sur le bottin

Si tu fais partie d'une meute il faut aller le signaler par ici

Ensuite ouvre une fiche de lien pour que les gens puissent venir te détester ou t'adorer. Attention ! Le titre de ta fiche de lien doit être fait comme ceci : Lien - Prénom Nom.

Tant que tu es par là n'oublie pas de faire une fiche de RP pour que les gens puissent te faire participer à leurs aventures rocambolesques. De même, le titre devra être comme ceci : RP - Prénom Nom.

C'est parce que les fiches de liens et de rp sont classé par ordre alphabétique afin que tout les membres (débutants et confirmés) s'y retrouvent plus facilement.

Et n'oublie d'aller faire une demande de logement afin d'avoir un toit sur ta tête. Cela se trouve par ici

Tu peux aussi créer ton adresse mail, ton numéro de téléphone et ton journal intime mais ce n'est pas imposé.


--------------------------------------------


I do not search, I find.
avatar

Apprends à me connaitre
A savoir:
Ingénu
Voir le profil de l'utilisateur http://beaconhillsdailynews.forumactif.org/t196-i-m-reed-casey
Meute : Humains.
Amours : Rosie ♡
Occupation : Fouineur.
Messages : 315
RPs : 103
Revenir en haut Aller en bas
“Oh Lestat, you deserved everything that's ever happened to you. You better not die. You might actually go to hell.” - Lestat Prescott
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Lestat Stuart
» Lestat
» Bananes flambées à la Lestat
» Le pire film pseudo-érotique de tous les temps...
» LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beacon Hills Daily News :: Bienvenue à Beacon Hills :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: